L’attaque de Bruxelles perpétrée par un «sympathisant» de l’Etat islamique

Le Marocain de 36 ans tué mardi soir par un militaire dans une gare de Bruxelles après avoir fait exploser son bagage avait des «sympathies» pour le groupe Etat islamique (EI), responsable d’une série d’attentats en Europe, selon les premiers éléments de l’enquête dévoilés mercredi.

Un peu moins de 24 heures après l’attaque en gare de Bruxelles-Central, et qui n’a pas fait de victime, le parquet fédéral belge a indiqué que le suspect avait «probablement fabriqué la bombe» à son domicile de Molenbeek, dans l’agglomération bruxelloise. Lors d’une perquisition, les enquêteurs ont «notamment retrouvé des composants chimiques ainsi que du matériel qui peuvent servir à fabriquer un explosif», a indiqué le parquet dans un communiqué. Libération a posé des questions à Jean-Charles Brisard, président du Centre d’analyse du terrorisme, au sujet de cet attentat. (photo AFP)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :