Quatre morts, 12 blessés dont des enfants en Suède

Stockholm

Un camion a foncé sur des piétons dans une rue piétonne du centre de Stockholm, faisant au moins 4 morts et douze blessés dont des enfants. Un homme a été arrêté.

Quatre personnes ont été tuées et 12 blessées dans un attentat au camion bélier à Stockholm vendredi, et les enquêteurs ont interpellé une personne, a indiqué la police suédoise.

«Je peux confirmer que quatre personnes sont mortes et 12 ont été blessées», avait déclaré auparavant un porte-parole, ajoutant qu’une personne avait été arrêtée, sans donner de détail sur son identité ni sur ce dont elle était soupçonnée.

«Les hôpitaux de la région peuvent confirmer à présent qu’une personne est morte à l’hôpital (…) 15 adultes et enfants blessés sont hospitalisés. Neuf d’entre eux sont grièvement blessés», ont-elles écrit dans un communiqué en début de soirée.

Selon le premier ministre Stefan Löfven, il s’agit d’un attentat. Il n’y a pas eu de revendication dans l’immédiat.

La police a annoncé n’avoir procédé à aucune arrestation. Mais elle a diffusé des images de vidéo-surveillance d’un homme qu’elle recherche, relativement jeune portant une capuche noire. On ignore à ce stade le sort du chauffeur du camion.

Une partie du centre de Stockholm a été bouclée et évacuée et notamment la gare centrale. Le trafic du métro a été entièrement interrompu sur ordre de la police, de même que celle des bus et tramways dans le centre.

«La Suède a été attaquée. Tout va dans le sens d’un attentat terroriste», a déclaré le premier ministre. En déplacement dans l’ouest du pays, il a annoncé qu’il rentrait immédiatement à Stockholm. «Compte tenu de ce qui s’est produit ailleurs en Europe, nous ne pouvons exclure à ce stade qu’il s’agisse d’un crime terroriste», a déclaré pour sa part la police dans un communiqué. Le roi Carl-Gustav a exprimé ses condoléances.

Rue piétonne très fréquentée

D’après des témoins interrogés par Reuters, le véhicule a foncé sur un grand magasin de la capitale. La télévision suédoise a diffusé des images d’un camion encastré dans une vitrine. L’incident s’est produit sur Drottninggatan, une grande rue piétonne de la capitale suédoise, la plus fréquentée de la capitale. «Nous attendions au feu rouge à Drottninggatan et c’est alors que nous avons entendu des cris et vu arriver un camion», a déclaré un témoin.

«Puis, il a percuté un poteau à Ahlens City (ndlr, le nom du magasin) quand le capot a commencé à brûler. Quand il s’est arrêté, nous avons vu un homme sous un pneu. C’était terrible à voir», a ajouté ce témoin qui a vu la scène de sa voiture. «Ça a fait le même bruit qu’une bombe qui explose et de la fumée a commencé à s’échapper de l’entrée principale» de ce magasin Åhléns, a déclaré au quotidien Aftonbladet un autre témoin de la scène.

La police a confirmé trois décès certains, selon l’agence de presse TT. Elle fait également état de huit blessés. Elle a aussitôt appelé, via internet et des hauts-parleurs dans les rues, les habitants à rentrer chez eux dans le calme et à éviter les rassemblements de foule. Le camion «a été volé à l’occasion d’une livraison à un restaurant», a déclaré à l’AFP une porte-parole de l’entreprise de transports Spendrups, Rose-Marie Hertzman.

Voici l’homme recherché par la police:

Un seul précédent en Suède

La Suède n’avait été visée qu’une seule fois par un attentat ces dernières années, quand en décembre 2010 un homme avait mené une attaque-suicide à la bombe, dans la même rue piétonne de Stockholm. Il n’avait que légèrement blessé des passants.

L’attentat de vendredi rappelle les attaques revendiquées par le groupe Etat islamique (EI) menées à Londres, Berlin et dans le sud de la France à Nice, où des camions ont foncé dans la foule.

La Suède fait partie de la coalition internationale sous commandement américaine en Irak, participant depuis août 2015 à des missions de formation dans le nord du pays où les forces pro-gouvernementales irakiennes tentent depuis octobre dernier de reprendre la ville de Mossoul, capturée par l’EI en juin 2014.

Le porte-parole de la chancelière allemande Angela Merkel a exprimé tout son soutien au peuple suédois.

Unsere Gedanken gehen zu den Menschen in , zu Verletzten, Angehörigen, Rettern + Polizisten. Wir stehen zusammen gegen den Terror.

L’Union européenne a exprimé son soutien à la Suède. «Une attaque contre un de nos Etats membres est une attaque contre nous tous», a déclaré le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker. «Une des villes d’Europe les plus animées et les plus pittoresques semble avoir été frappée par ceux qui lui veulent du mal, à elle et à notre mode même de vie». (ats/nxp)

Créé: 07.04.2017, 19h00

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :