Montpellier : des piétons tabassés et détroussés par dix ados

image

Police secours

VIOLENCES. Le phénomène des mineurs étrangers non accompagnés violents devient récurrent à Montpellier, comme l’atteste une série d’agressions durant le week-end dernier. Une liste effrayante, avec des piétons esseulés tabassés et détroussés par jusqu’à dix adolescents.

Dans la nuit de vendredi à samedi vers 4h, une patrouille de police-secours est tombée à pic dans la rue de la Loge : un homme s’est précipité vers les policiers en les informant que six jeunes individus, dont une femme venaient de l’agresser et de lui dérober ses deux téléphones portables.

La victime a pu indiquer la direction de fuite du groupe et fournir un signalement précis. Après des recherches, quatre suspects étaient interpellés dans une rue de l’Écusson. Trois étaient âgés de 14 ans, 16 ans et 17 ans, le quatrième assurant avoir 15 ans. Pris d’un doute au vu de sa morphologie, les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault ont requis un expert, à la demande du parquet de Montpellier qui a examiné cette personne en garde à vue et qui a conclu, après des tests osseux qu’il était en réalité âgé de 19 ans.

Tous sont des mineurs étrangers non accompagnés. La même nuit, deux autres mineurs hébergés par le Département ont été interpellés par les policiers pour avoir dérobé le portefeuille d’un piéton.

Sacs à main volés

Dans la nuit de samedi à dimanche vers 0h30, rue de la Loge également, des jeunes filles s’approchaient d’une voiture de la brigade anticriminalité -BAC- pour informer les policiers que deux individus venaient de tenter d’arracher le téléphone portable de l’une d’elles. Le duo était repéré place Jean-Jaurès en possession d’un sac à main de femme, alors qu’il descendait vers la place de la Comédie, où il était contrôlé. Pendant la fouille, une dame se présentait, déclarant que son sac à main lui avait été volé un peu plus tôt, alors qu’elle consommait à une terrasse de café.

Elle reconnaissait son sac à main en possession des deux suspects, des mineurs étrangers non accompagnés de 14 ans et 15 ans.

Samedi vers 23h30, c’est dans le quartier des Arceaux qu’une dame a été agressée par trois individus à pied qui lui ont volé son sac à main, avec des tickets restaurants à son nom dedans. Forts du signalement des voleurs, les policiers de la BAC ont localisé les deux adolescents âgés de 16 ans, trouvés en possession des tickets restaurants de la victime, mais également d’un couteau, d’un poing américain et de quelques grammes d’herbe de cannabis. Domiciliés à Gignac, astreints à un contrôle judiciaire après des vols avec violences, avec interdiction aux parents de les laisser sortir la nuit, ils ont été déférés au parquet des mineurs du tribunal de grande instance de Montpellier. Avec ce mystère : comment sont-ils venus de Gignac à Montpellier ?..

Nouvelle agression pour s’approprier le sac à main d’une femme, dans la nuit de samedi à dimanche vers 3h45, dans la rue Durand, à proximité de la place de l’Observatoire. Pas moins de dix jeunes individus ont encerclé, jeté à terre et tabassé cette femme pour s’enfuir avec son sac à main, sous les yeux d’un ami. Ce dernier s’est interposé et a été roué de coups. Mais, il a pu récupérer le sac à main. Alors que des patrouilles de police de la Sécurité publique procédaient à l’arrestation de quatre des dix auteurs dans la rue proche du Grand-Saint-Jean, une femme et un homme se présentaient en déclarant avoir été frappés par les suspects qui avaient voulu leur voler des biens, un peu plus tôt sur le cours Gambetta.

Les agresseurs, des Montpelliérains âgés de 14 ans, 16 ans, 17 ans et 18 ans sont déjà connus de la police et de la justice.

Carte bleue et téléphones volés

Dans la nuit de jeudi à vendredi vers 5h30, rue Victor-Hugo, près de la place de la Comédie, une femme qui sortait d’une discothèque et qui marchait avec des amis a été abordée par un couple. Elle n’a pas eu le temps de réaliser : l’homme l’a frappée, tandis que la femme lui a arraché son téléphone portable et sa carte bleue. Les agresseurs ont détalé. Rapidement sur place, un équipage de la brigade anticriminalité -BAC- a repéré le couple. Lui, âgé de 18 ans avait sur lui la carte bancaire et le téléphone. Sa complice est âgée 17 ans.

La même nuit vers 3h, les policiers de la Sécurité publique, une voiture de police-secours, avaient interpellé un Montpelliérain de 20 ans, en état d’ivresse -0,60 gr d’alcool par litre de sang-, aperçu dans la rue de Verdun, en train de poser à terre un téléphone portable et de détaler. Il s’est avéré que le téléphone venait d’être volé. L’interpellation du voleur présumé a été agitée, puisqu’il a fait l’objet d’une procédure supplémentaire pour outrages et rébellion.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :