L’euro monte un peu face au dollar, le marché scrute les États-Unis

 

L’euro gagnait du terrain face au dollar vendredi, aidé par un indicateur encourageant, dans un marché attendant par ailleurs le vote aux États-Unis sur la réforme de l’Obamacare, considéré comme le premier grand test sur la capacité d’action du président Donald Trump.

Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), l’euro valait 1,0807 dollar, contre 1,0786 dollar jeudi vers 21H00 GMT.

La monnaie unique européenne montait également face à la monnaie nippone, à 119,87 yens pour un euro contre 119,69 yens jeudi soir.

Le billet vert se stabilisait face à la devise japonaise, à 110,91 yens pour un dollar, contre 110,96 yens pour un dollar la veille.

« Tous les regards sont tournés vers Washington, pour voir comment Donald Trump va sortir du premier vrai test de son programme législatif », a commenté Chris Beauchamp, analyste chez IG.

Les cambistes attendaient vendredi le vote, initialement prévu jeudi au Congrès américain pour abroger et remplacer l' »Obamacare » et qui a été reporté in extremis par la majorité républicaine, déchirée malgré les efforts de Donald Trump pour forger un compromis.

« La réaction initiale au report du vote avait été une appréciation du dollar et un coup de pouce » aux marchés d’actions américains, a observé Kathleen Brooks, analyste chez City Index.

« Mais une fois qu’il a été connu que le vote n’était reporté qu’à vendredi, le dollar a renversé la vapeur et est reparti à la baisse », a poursuivi Mme Brooks.

Promulguée il y a sept ans jour pour jour, la loi sur l’assurance maladie de Barack Obama est depuis la cible prioritaire des républicains, symbole selon eux d’une socialisation de la médecine.

L’enjeu, pour Donald Trump, dépasse le seul domaine de la santé, les républicains martelant que l’abrogation de l’Obamacare était la condition préalable à la grande réforme fiscale qu’ils veulent adopter cette année.

Pour Devata Tseng, analyste chez FxPro, si la réforme de l’Obamacare n’est pas adoptée, « les marchés pourraient perdre confiance en l’administration Trump et ses autres politiques, comme les baisses d’impôts et les réformes sur la régulation, ce qui pèserait sur le dollar et les marchés d’actions américains ».

Le dollar et les marchés américains avaient bondi suite à l’élection en novembre dernier de M. Trump à la présidence des États-Unis, porté par les espoirs des investisseurs de voir son gouvernement mettre en place une politique pro-business.

Mais depuis le début de l’année, les cambistes sont devenus dubitatifs sur les capacités de M. Trump à mettre en place ces promesses de campagne, ce qui pèse notamment sur le billet vert.

De son côté, l’euro recevait, selon des cambistes, un coup de pouce vendredi de l’annonce d’une accélération de la croissance de l’activité privée dans la zone euro en mars par rapport à février, qui l’a vue atteindre son niveau le plus haut en six ans.

De son côté, la livre britannique reprenait son souffle après avoir grimpé jeudi, soutenue par l’annonce d’un rebond des ventes au détail au Royaume-Uni en février.

Vers 17H00 GMT, la livre britannique baissait face à l’euro, à 86,50 pence pour un euro, comme face au billet vert, à 1,2492 dollar pour une livre.

Le franc suisse montait un peu face à l’euro, à 1,0702 franc pour un euro, comme face au dollar, à 0,9905 franc pour un dollar.

La devise chinoise a terminé en hausse face au billet vert, à 6,8837 yuans pour un dollar à 15H30 GMT contre 6,8863 yuans la veille à la même heure.

L’once d’or a fini à 1.247,50 dollars au fixing du soir, comme jeudi soir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :