Un collégien fait exploser une bombe près d’une école de Petit-Quevilly (Seine-Maritime)

quevilly-2936505
Rue Martial Spinneweber à Petit-Quevilly près de Rouen. / © Google Street-View- mai 2016

Un jeune garçon de 14 ans avait confectionné deux engins explosifs

Par Richard Plumet Publié le 07/03/2017 à 16:50

Explosion et menaces

Il est un peu plus de 13h15 ce lundi (6 mars 2017) quand une explosion retentit rue Martial Spinneweber à Petit-Quevilly près de Rouen. Le quartier est celui de la chapelle Saint Julien, et la rue passe à l’arrière du centre hospitalier. Interpellée par le bruit de l’explosion qui provient des abords de l’école élémentaire Henri Wallon, une passante s’approche et, près de chapelle Saint Julien voit une bouteille en plastique ouverte en deux d’où se dégage de la fumée. A côté se trouve un jeune garçon qui tient à la main une bouteille en plastique.

Que s’est-il passé ? En guise de réponse, le garçon ne répond pas et, d’une béquille tenue par l’autre main, menace la femme. Puis le jeune homme part, jette sa bouteille dans un conteneur et se dirige vers le collège Diderot dans lequel il entre.

Une recette qui circule sur Internet

Prévenue, la police est rapidement sur place et enregistre le témoignage de la femme qui a été menacée. Intercepté par le chef de l’établissement scolaire Diderot, le jeune garçon à la béquille  est remis aux policiers. C’est un habitant de Petit-Quevilly âgé de 14 ans. Il est placé en garde à vue pour « violence volontaire avec arme aux abords d’un établissement scolaire ».
A-t-il toutes ses facultés intellectuelles ? Etait-il conscient de la gravité de son acte ? C’est ce que l’enquête de la police doit déterminer.

La seconde bouteille a été retrouvée dans une poubelle. Il s’agit bien d’un mélange explosif.

Reste que ce type d’explosions est de plus en plus fréquent. C’est apparemment devenu le jeu -dangereux- de beaucoup d’ados qui trouvent sur Internet la « recette » pour confectionner une bombe avec du papier aluminium et un produit chimique.  On est loin des geysers qui étaient à la mode il y a deux ans et que l’on obtenait en plongeant une certaine marque de  bonbons dans un soda au cola…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Ce site vous est proposé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :